LME Cotizaciones

Composants d’un CÂBLE électrique

Contactez le département de presse

TOP CABLE S.A
Département de Marketing

marketing@topcable.com

Composants d’un CÂBLE électriqueComposants d’un CÂBLE électrique

Composants d’un CÂBLE électrique

Un câble électrique se compose d’un matériau conducteur qui canalise le flux électrique, entouré d’une enveloppe isolante qui contient ce flux électrique dans le conducteur. De plus, il peut incorporer d’autres éléments auxiliaires qui garantissent sa longévité.

C’est par le conducteur que se transmet réellement le courant électrique ; le cuivre étant à cet effet le matériau généralement le plus utilisé.

Dans certains cas, des conducteurs en aluminium sont aussi utilisés, bien que ce métal soit 60% moins bon conducteur que le cuivre (à section égale, il présente plus de pertes par l’effet Joule). En pratique, l’aluminium est utilisé presque exclusivement pour des câbles de transmission de puissance dans les réseaux de distribution électrique (compagnies électriques).

Il existe deux critères de dimensionnement de conducteurs en cuivre : le critère nord-américain et l’européen. Selon le dimensionnement nord-américain (AWG), les conducteurs sont définis en fonction d’un nombre de fils et d’un diamètre pour chaque fil. Selon le critère européen (mm2), les conducteurs sont définis en fonction de la résistance maximale du conducteur (Ω/km). Les conducteurs rigides ou souples sont définis en fonction du nombre minimum de fil ou du diamètre maximal des fils qui le constituent. De plus, les sections réelles géométriques sont légèrement inférieures à celles indiquées comme étant nominales.

ISOLANTS
L’isolant est la couche de polymère, plastique ou élastomère qui entoure le conducteur et qui l’isole des contacts externes.

Il existe des isolants thermoplastiques et thermostables. Les premiers sont ceux dont le matériau qui est appliqué ne subit aucune transformation chimique. Le PVC, le plus courant des isolants thermoplastiques, présente une température de service maximale de 70°C.

Les isolants thermostables subissent des transformations chimiques au moment de l’extrusion, générant un composant plus stable face à l’augmentation de la température. C’est la raison pour laquelle ils entraînent des températures de service supérieures. Les matériaux thermostables d’isolation les plus courants (XLPE et EPR) ont des températures de service maximales de 90°C.

Plus la température maximale de service de l’isolant est élevée, plus la quantité de courant que pourra transporter le conducteur sera importante, entraînant une puissance également plus élevée. Tel est le principal avantage des isolants thermostables face aux thermoplastiques.

PROTECTIONS MÉTALLIQUES
Dans certains cas, les câbles possèdent des protections métalliques. Les protections métalliques électriques (blindage) servent à isoler les signaux qui passent par l’intérieur du câble d’éventuelles interférences externes. Les protections mécaniques (armatures) protègent le câble contre d’éventuelles agressions externes : animales, coups, etc.


GAINE EXTÉRIEURE
Dans la plupart des cas, les câbles possèdent une gaine de revêtement extérieur, dont la fonction est essentiellement de protection. En général, il s’agit de matériaux polymériques qui doivent être sélectionnés en fonction de la nature du matériau de l’isolant.

TYPES DE PROTECTIONS MÉTALLIQUES

BLINDAGE :
Les blindages les plus courants sont faits de tresses en cuivre dénudé ou étamé et s’appliquent sur les conducteurs câblés.

ARMATURES :
Las armatures peuvent être en acier (pour câbles multipolaires) ou en aluminium (non magnétiques, pour câbles unipolaires). Les protections mécaniques peuvent être des feuillards, des couronnes de fils ou des tresses de fils.

Le conducteur est le seul élément indispensable d’un câble électrique.
 

Envoyer
0 Comentaires  |  fermer

 




Envoyer
English | Español | Français | PolskiPortuguêsCatalà